[Total : 4    Moyenne : 3.3/5]

L’origine du ginkgo biloba aussi appeler arbre aux milles écus

Le Ginkgo bio est une plante de l’ordre des Ginkgoaceae existant depuis plus de quarante millions d’années avant l’apparition des dinosaures. Des huit espèces qui existaient dans la division des Ginkgophyta, seul le Ginkgo vit encore. Aussi appelé « arbre aux mille écus », il possède de nombreuses propriétés médicinales. Cet article se propose de vous apporter plus d’informations sur cet arbre, ses effets bénéfiques sur la santé et comment l’utiliser.

Le ginkgo biloba cultivé biologiquement produit beaucoup d'antioxydants naturels puissants

Le ginkgo biloba cultivé biologiquement produit beaucoup d’antioxydants naturels puissants

Origines et présentation du Ginkgo bio

Le Ginkgo est reconnu comme étant le plus vieil arbre de l’histoire. Existant depuis près de 300 millions d’années, il fut seulement découvert en 1700 pour la première fois au Japon ; le mot Ginkgo signifierait en chinois « abricot d’argent ». C’est un arbre qui peut vivre plus de 1000 ans aussi bien en milieu agricole qu’en milieu urbain. Il croît rapidement et atteint une taille généralement comprise entre 20 à 35 mètres. Vous reconnaîtrez cette plante par ses feuilles en forme de pattes de canard ou d’éventail. Les couleurs de celles-ci peuvent varier du brun au gris en passant par le jaune. En automne par exemple, les feuilles du Ginkgo deviennent jaunes.

Vertus du Ginkgo bio

Le Ginkgo est une plante utilisée aussi bien dans la médecine traditionnelle que dans la médecine moderne. Cette plante est surtout prisée pour ses substances dont les lactones sesquiterpènes, les terpénoïdes, les flavonoïdes, les bilobalides et les Ginkgolides pour ne citer que celles là. Grâce à ces substances, le Ginkgo bio a un effet antioxydant naturel puissant, une modulation du métabolisme du glucose, une potentialisation des neurotransmetteurs et une augmentation du débit sanguin cérébral. En fait, les flavonoïdes contenus dans les feuilles de cet arbre sont d’excellents antioxydants neuroprotecteurs. C’est surement cette substance qui explique la raison pour laquelle certains utilisent la feuille pour lutter contre la maladie de l’Alzheimer ou la démence ; malheureusement, cette fonction attribuée à la plante n’a pas encore été prouvée. Toutefois, le Ginkgo peut être utilisé pour atténuer certaines maladies liées au vieillissement grâce à ses capacités vasodilatatrices ; il s’agit, entre autres, des jambes lourdes, des hémorroïdes, des varices, des pertes de mémoire ainsi que des maladies cutanées.

Posologie et précautions d’usage

Les extraits de feuilles de Ginkgo cultivées biologiquement sont les plus utilisés pour soigner l’une ou l’autre des maladies évoquées plus haut. Pour être efficace, il est préférable que vous vous procuriez des extraits normalisés (EGb 761 ou Li370), car tous les extraits de feuilles disponibles dans le commerce ne sont pas de qualité certifiée. Une fois en possession de ces extraits de feuilles, vous pourrez prendre 120 mg à 240 mg trois fois par jour ou deux fois, selon le cas. C’est la posologie la plus sûre et la plus utilisée. Il faudra toutefois être patient avant de commencer à voir les effets bénéfiques du Ginkgo bio, car ceux-ci n’apparaissent que 3 ou 6 mois après l’utilisation. Par ailleurs, à cette heure, aucun effet vraiment négatif n’a été reconnu au Ginkgo. Ce serait quand même une bonne idée de prendre l’avis de votre médecin, en cas de doute.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*