[Total : 4    Moyenne : 4/5]

Présentation des bienfaits des feuilles en poudre du Ginkgo Biloba bio

Le ginkgo biloba, ou « Arbre aux 40 Ecus », est un arbre étonnant. C’est un véritable « fossile » vivant.

C’est un arbre témoin des premiers temps de la vie sur notre planète.Il est connu sur terre depuis 270 millions d’années.

C’est la plus ancienne espèce d’arbre connue.

Il est apparu bien avant les dinosaures et il a survécu à tous les changements et rudes bouleversements climatiques survenus depuis.

Le ginkgo biloba est originaire de la Chine du Sud-Est d’où il a été transplanté en Corée et au Japon au XIIe siècle.

C’est un botaniste hollandais, Engelbert Kaempfer, qui le rapporta le premier ginkgo biloba en Europe à la fin du XVIIe siècle.

En France, il fut planté pour la 1e fois au Jardin Botanique de Montpellier. De là, une bouture de ce ginkgo biloba fut prélevée en 1795 à destination du Jardin des Plantes de Paris.

Ces 2 arbres sont toujours vivants à ce jour et font l’admiration de tous.

Cela n’a rien d’extraordinaire quand on sait que les ginkgos biloba sont extraordinairement résistants et peuvent vivre plus de 2500 ans !

On trouve la preuve de cette résistance dans le fait que le ginkgo biloba fut le premier arbre à repousser à Hiroshima, au Japon, dans la zone ravagée par l’explosion de la 1e bombe atomique, en 1945.

Pour les japonais aujourd’hui, le ginkgo biloba est ainsi devenu le symbole de la croissance et de la longévité.

Sa feuille est même devenue en 1989 le symbole de la capitale, Tokyo !

Le nom du « ginkgo » vient de l’ancien japonais « gynkyo » tandis que « biloba » signifie « bi-lobé » en latin, du fait des formes caractéristiques de ses jeunes feuilles, séparées en 2 lobes. Plus tard, les feuilles prennent la forme caractéristique d’un éventail.

L’origine du nom « Arbre aux 40 Ecus » s’explique par l’aspect de ses feuilles formant comme un tapis d’or à l’automne, après leur chute. Par ailleurs, il se dit qu’un botaniste français, M. de Pétigny, acheta à la fin du XVIIIe siècles les premiers pieds de ginkgo pour la somme considérable de 200 livres, soit 40 écus d’or !

LES CARACTERISTIQUES VEGETALES DU GINKGO BILOBA

Du fait de son ancienneté sur terre, le ginkgo biloba présente des caractères archaïques et primitifs. Il appartient à l’ordre des « pré-spermaphytes », ce sont des plantes qui ne produisent pas de « vraies » graines. Ainsi les ginkgos femelles produisent de « simples » ovules qui devront vite être fécondés par le pollen des ginkgos mâles.

La germination de ces ovules devra être immédiate, contrairement aux graines qui, dans certaines conditions de conservation, pourront garder leur potentiel vital jusqu’à 5 ans.

Le ginkgo biloba est un bel arbre qui peut atteindre 30 à 40 m de hauteur et dont la durée de vie est supérieure à 2000 ans.

Il atteint sa maturité entre 20 et 30 ans. Les feuilles de 5 à 15 cm de long sont sans nervure centrale, contrairement à la plupart des plantes modernes.

La feuille de Ginkgo bio est ramassée à l'automne, c'est là qu'elle est le plus chargée en antioxydant naturel puissant

La feuille de Ginkgo bio est ramassée à l’automne, c’est là qu’elle est le plus chargée en antioxydant naturel puissant

 

LES BIENFAITS DU GINKGO BILOBA

Les médecines alternatives orientales utilisent les feuilles du ginkgo biloba depuis des millénaires.

En particulier, du fait de ses effets vasodilatateurs, pour traiter les problèmes de circulation capillaires et les insuffisances veineuses.

C’est pourquoi il est utilisé en phytothérapie contre les varices, les hémorroïdes et les problèmes de jambes lourdes.

En particulier, la prise de ginkgo biloba est recommandée en cas de troubles circulatoires liés à l’utilisation de pilules contraceptives.

Riche en flavonoïdes, l’extrait de feuilles de ginkgo biloba, a de puissantes propriétés anti-oxydantes contre les radicaux libres.

C’est pourquoi il est préconisé pour traiter les problèmes de mémoire et de sénilité même si ses effets contre la maladie d’Alzheimer n’ont pas été démontrés.

Mais il constitue une aide naturelle et précieuse pour maintenir vigilance et vitalité de l’esprit et contribue grandement à protéger les yeux et l’acuité visuelle des conséquences du vieillissement.

Enfin, il permettrait aux victimes du syndrome de Raynaud de lutter contre le froid.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*