Boutique Biologiquement.comGinkgo biloba : accroissement de la vigilance et de la mémoire [Antioxydant]

  Posté par ginkgo       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Antiâge: Le ginkgo bio favorise un accroissement de la vigilance et de la mémoire en améliorant l’irrigation du cerveau.

La feuille de ginkgo renferme des composants ayant une activité antioxydante par capture des radicaux libres au niveau rétinien et cérébral.
Ils ralentissent ainsi le vieillissement de la rétine. De plus, ils aident à lutter contre les problèmes cérébraux liés à l’âge, en régulant et stimulant la circulation cérébrale ainsi que des périphériques (mains, jambes et pieds). Enfin, le ginkgo permet de réguler la perméabilité capillaire.
Le ginkgo biloba aide à réduire les problèmes cérébraux liés à l’âge et stimule la circulation sanguine.

Ingrédients :
Ginkgo (Ginkgo biloba) feuille : 180 mg. Tunique : gélatine.

Conseil d’utilisation posologie :
Voie orale : 3 gélules par jour
Il est conseillé quatre cures de 15 jours par an.

Ce complément alimentaire n’est pas un médicament et doit être utilisé dans le cadre d’un régime alimentaire varié. Ne pas dépasser la dose journalière indiquée. Tenir hors de portée des jeunes enfants.
Déconseillé chez les hémophiles et les femmes enceintes.

Boutique Biologiquement.comGinkgo biloba

  Posté par ginkgo       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

L’ EFFICACITÉ DU GINKGO BILOBA bio FACE AUX DIFFÉRENTS MALADIE

Noms communs :Ginkgo, arbre aux 40 écus.

Nom latin :Ginkgo biloba.
De la famille :Famille des ginkgoacées.
Nom anglais :Ginkgo, Maidenhair Tree.
Nom allemand :Fächerblattbaum , ginkgo.
Nom italien :Ginkgo, ginko, ginco.
Nom portugais: Ginkgo biloba.
Propriétés thérapeutiques :La feuille de ginkgo biloba est utilisée en cas d’insuffisance cérébrale chez les personnes âgées, ayant surtout des difficultés de concentration, de sénilité, de mémoire ainsi que pour la confusion.

Agissant comme antioxydant, riche en flavonoïdes, le ginkgo piègent les radicaux libres et ralentissent ainsi le vieillissement cellulaire.

Le ginkgo est également préconisé en tant qu’anti-inflammatoire très efficace dans les affections auto-immune, mais aussi sur les scléroses multiples et les transplantations d’organes.

Les flavonoïdes contenus dans les feuilles du ginkgo biloba stimulent et tonifient la circulation sanguine, dans les problèmes du type vasodilatateurs, circulation veineuse, les jambes lourdes, il serait à même de soigner le syndrome de Raynaud, maladie touchant la circulation du sang sur les extrémités des membres (pieds, mains) afin de supporter le froid.

Le ginkgo biloba est très efficace pour traiter le dysfonctionnement sexuel.
-Principaux constituants :Les feuilles renferment des flavoïdes (antioxydant) et des terpènes (hydrocarbure). Les diterpènes (composé d’hydrocarbure) du ginkgo sont connus sous le nom de ginkgolides.
-Utilisation traditionnelle :Dans la médecine traditionnelle chinoise datant de plus de deux mille ans avant notre ère, son noyau servait en traitement de l’asthme et la bronchite.
-Recherche :Des études mirent en évidence les capacités du ginkgo dans les fonctions cognitives et leur amélioration, en vue de traitement de la maladie d’Alzheimer.

Il fut approuvé par la Commission E allemande et l’OMS en traitement complémentaire sur les effets de la démence vasculaire et dégénérative (perte de mémoire, troubles de l’attention et dépression).

Il est certifié en traitement palliatif de la claudication intermittente.
Origine :Le ginkgo est un arbre dioïque (soit male ou femelle), son système de reproduction est très primitive car il est entre la reproduction des fougères et celle des conifères et plantes et fleurs.
La particularité de cet arbre est que le plant femelle produit ces ovules, le pollen du plant male qui est produit en grande quantité arrive sur les ovules, il germe immédiatement et reste piégé par un liquide pollinique, cela donne une transformation en deux spermatozoïdes qui se frayent un chemin vers le gamète femelle, en cela c’est très proche de la reproduction des fougères, même si l’ovule est tombé à terre cela n’empêchera en aucune façon la fécondation. La nouvelle plante poussera au pied du ginkgo femelle, sans en passer par la phase de graine au sens botanique bien entendu.
Il est d’une taille moyenne pas plus de 35 mètre de haut et peut atteindre l’âge de 1250 ans. Son écorce est tout d’abord lisse et en prenant de l’âge est se fissures, et donnent naissance à des ovules souvent confondu comme graines ou fruit.
-Précaution :Il est déconseillé d’en prendre en cas d’hémophilie, effet possible de trouble gastro-intestinal.
Utiliser pour :Insuffisance cérébrale chez les personnes âgées, ayant surtout des difficultés de concentration, de sénilité, de mémoire, que pour la confusion, anti-inflammatoire très utiles dans les affections auto-immune, les scléroses multiples et les transplantations d’organes, stimulent et tonifient la circulation sanguine, dans les problèmes du type vasodilatateurs, circulation veineuse, les jambes lourdes, il serait à même de soigner le syndrome de raynaud, maladie touchant la circulation du sang sur les extrémités des membres (pieds, mains) afin de supporter le froid, traiter le dysfonctionnement sexuel.
Divers :Ce fut le premier arbre à avoir repoussé au sein même d’Hiroshima après la bombe nucléaire, cet arbre est radiorésistant il est le symbole même de la résistance et de la longévité. Ce bel arbre peut atteindre une hauteur de 40 mètre, il est essentiellement cultivé à des fins médicinales. Plus de 2 000 tonnes de feuilles par ans sont produites.